Taylor, Edward Plunkett

Edward Plunkett Taylor, dit « E.P. », homme d'affaires (Ottawa, 29 janv. 1901 -- Lyford Cay, Bahamas, 14 mai 1989). Après des études à l'U. McGill, Taylor entre à la maison de courtage McLeod, Young, Weir and Co. (voir MCLEOD YOUNG WEIR LIMITED) à Ottawa en 1923, déménage à Toronto en 1928 et devient directeur en 1929. En 1930, grâce à une série de fusions, il fonde la Brewing Corp of Canada Ltd. qui deviendra plus tard la Canadian Breweries, et, en 1935, il peut s'adonner à son passe-temps, soit les chevaux et les courses de chevaux.

En 1940, C. D. HOWE le nomme au comité exécutif du ministère des Munitions et des Approvisionnements. En 1941, il est transféré aux États-Unis pour s'occuper de l'échange de fournitures entre le Canada et les États-Unis. Il est nommé président et vice-président du conseil de la Commission britannique des approvisionnements en Amérique du Nord. En janvier 1942, il est aussi à la direction de la Commission britannique d'achats. L'épuisement le force à démissionner de ce dernier poste en septembre 1942, mais il demeure l'adjoint de Howe à la Commission mixte de la production et des ressources anglo-américano-canadienne. Après la guerre, Taylor fonde une compagnie de placement, l'ARGUS CORPORATION, avec Wallace McCutcheon et Eric PHILLIPS. Il en est président jusqu'en 1969 et président du conseil de 1969 à 1971.

Au cours des années suivantes, il se consacre à l'aménagement de terrains aux Bahamas et à ses intérêts dans le domaine des courses. Dans les années 50, il favorise l'expansion de l'Ontario Jockey Club et en est président (1956-1963), président du conseil (1962-1973) et président honoraire du conseil (à partir de 1973). Son élevage de pur-sang, Windfields Farms, prend de l'expansion et devient un des plus prospères de l'Amérique du Nord. NORTHERN DANCER et NIJINSKY II sont deux de ses célèbres chevaux. Son fils Charles est maintenant président de l'entreprise.