Scofield, Gregory

Gregory Scofield, poète, dramaturge, professeur, travailleur social (Maple Ridge, Colombie-Britannique, 20 juillet 1966). Métis de descendance crie, irlandaise, anglaise, française et juive, Gregory Scofield est élevé par sa mère, une tante et plusieurs familles d'accueil dans le nord du Manitoba et de la Saskatchewan, ainsi qu'au Yukon. Gregory Scofield est d'abord travailleur de proximité, côtoyant les jeunes de la rue à Vancouver, puis il enseigne la littérature des Premières Nations et des Métis à la Brandon University et au Emily Carr Institute of Art and Design, et occupe le poste de rédacteur en résidence à la Memorial University. La plupart des textes de Scofield sont une réflexion sur sa propre vie et sur son héritage autochtone.

Le premier recueil, très prometteur, de Gregory Scofield, The Gathering: Stones for the Medicine Wheel (1993), est représentatif de sa poésie, car il comprend des termes ainsi que des glossaires cris. Il remporte le Dorothy Livesay Poetry Prize et est suivi d'un livre tout aussi puissant, Native Canadiana: Songs from the Urban Rez (1996). Love Medicine and One Song (1997) est un recueil de poèmes d'amour et de vers érotiques. I Knew Two Métis Women (1999) rend hommage à sa mère et à sa tante, et comprend des chansons de la famille Carter, d'Hank Snow, et d'autres artistes de la musique country.

L'œuvre de Gregory Scofield repose grandement sur son expérience personnelle et sur celles de sa famille. Il publie une autobiographie à l'âge de 33 ans, Thunder Through My Veins (1999). Le livre est le récit de plusieurs de ses expériences - abus sexuel, pauvreté, racisme - d'abord explorées dans sa poésie. Certains de ces éléments apparaissent dans son cinquième recueil de poèmes, qui est son œuvre la plus accomplie, Singing Home the Bones (2005). Scofield l'écrit après avoir découvert que son père était Juif, et y explore son ascendance dans trois styles de « conversations » : avec « les morts », « les absents » et « les vivants ». Le titre du livre fournit celui d'un documentaire de 2006 sur Gregory Scofield, Singing Home the Bones: A Poet Becomes Himself.