Royden Rabinowitch, sculpteur (Toronto, 6 mars 1943). Rabinowitch figure parmi les Canadiens qui ont apporté une contribution vraiment originale à la SCULPTURE contemporaine. Il entreprend sa carrière à London, en Ontario, durant les années 60 (tout comme son frère jumeau, David RABINOWITCH) et déménage à New York dans les années 70. Il participe à de nombreuses expositions, surtout en Europe. Bien que les premières oeuvres de Rabinowitch présentent les caractéristiques du minimalisme, ses sculptures en sont aussi une critique, comme c'est le cas pour la plupart des autres sculptures non figuratives (dont il conteste le fait qu'elles soient fondées sur des prétentions spatiales trop mécaniques, abstraites et visuelles). La série Handed, Limited and Numbered Manifolds est typique de son style : ce sont des constructions basses, au ras du sol, chacune constituée d'une plaque d'acier polygonale, inclinée pour former une série de plans à angle (l'étendue, la diversité), au sommet desquels, alignées sur les arêtes, se trouvent d'autres plaques d'acier (les limites) placées à droite ou à gauche, selon que les sculptures individuelles sont à droite ou à gauche. Bien que purement abstraites, les sculptures évoquent les propriétés principales du corps humain quant à son orientation dans l'espace.

Royden Rabinowitch vit à Gand, en Belgique. Depuis 10 ans, il a présenté un nombre exceptionnel d'expositions en Europe, parmi lesquelles des expositions individuelles au Kunstmuseum de Berne (1990) et au Gemeentemuseum de La Haye (1992). En 2003, il fut nommé Officier de l'ORDRE DU CANADA et en 2012, a été choisi afin de recevoir le Prix du gouverneur général en arts visuels et en arts médiatiques.