Riddell, William Renwick

William Renwick Riddell, avocat, juge, historien, écrivain politique (Hamilton Township, Canada Ouest, 6 avril 1852 -- Toronto, 18 févr. 1945). Fils d'une riche famille d'agriculteurs écossais presbytériens, Riddell fréquente la Cobourg Grammar School, et obtient un B.A. (1874), un B. Sc. (1877) et un LL. B. (1878) au Victoria College. Lauréat de la médaille d'or de la Société du barreau du Haut-Canada, il est admis au barreau en 1883, ouvre une étude à Cobourg et, en 1893, déménage à Toronto. Élu membre du conseil général de la Société du barreau en 1891, nommé c.r. en 1899 et juge de la Cour suprême de l'Ontario en 1906, il est promu à la Division d'appel en 1925.

Juge compétent, Riddell participe à plusieurs COMMISSIONS ROYALES et enquêtes publiques importantes, mais il se distingue surtout en tant qu'historien et écrivain politique. Il publie 1258 articles, critiques, conférences, brochures et livres dans les domaines de l'histoire juridique, constitutionnelle, médicale et sociale. Riddell, qui a étudié durant toute sa vie et qui maîtrise huit langues, est un chercheur méticuleux et un écrivain attachant, reconnu pour ses abondantes notes en bas de page. Parmi ses oeuvres principales, on retrouve des biographies de William KIRBY et de John Graves SIMCOE ainsi que The Bar and the Courts of the Province of Upper Canada or Ontario (1928). Bien que récipiendaire de 12 diplômes honorifiques et de plusieurs autres distinctions, il n'obtient jamais la reconnaissance dont il rêve. Durant les dernières années de sa vie, il exerce des pressions auprès du premier ministre libéral William Lyon Mackenzie KING en vue d'être nommé juge en chef, membre du Conseil privé du Royaume-Uni ou encore chevalier. Il poursuit sa carrière de juge et publie des articles jusqu'à sa mort, à l'âge de 93 ans.