Durant la longue obscurité hivernale, l'air au-dessus des vastes surfaces couvertes de neige et de glace du Canada peut stagner durant des semaines et diffuser la chaleur vers l'espace.

Une inversion atmosphérique (phénomène par lequel la température augmente avec l'altitude au lieu de diminuer) couvre toute la région arctique durant la majeure partie de l'hiver. Si la haute pression arctique augmente, l'air froid se déplace naturellement vers les régions de pression moindre et vers le sud en passant par le milieu du continent. Un système de basse pression arrivant de l'ouest entraînera souvent l'air arctique froid à l'arrière d'une tempête en formation, causant de grands vents, des tempêtes de neige et faisant rapidement chuter la température. Ces fronts froids décrivent une courbe au dessus des Prairies et sont la principale cause du climat hivernal (voir Temps) dans le centre et l'Est du Canada. Seules l'île de Vancouver et la côte Sud-Ouest de la Colombie-Britannique ont des températures hivernales moyennes supérieures à 0°C.

La température la plus basse

La localité de Snag, au Yukon, a le douteux honneur d'avoir enregistré la plus basse température au Canada, soit -62,8°C, le 3 février 1947. Durant plus d'une semaine avant ce jour, de l'air froid venant du Nord-Est de la Sibérie a stagné au-dessus du Yukon. Le ciel était clair, les vents, très faibles. La visibilité était illimitée et une couche de neige de 38 cm recouvrait le sol. L'air expiré gelait en émettant un crissement et laissait des traînées de vapeur qui s'élevaient de 100 à 500 cm dans les airs et qui persistaient trois à quatre minutes avant de disparaître. La peau exposée gelait en moins de trois minutes.

La température annuelle moyenne la plus basse

La localité d'Eureka, sur l'île d'Ellesmere, dans les Territoires du Nord-Ouest, est la station météorologique exposée aux froids les plus intenses du Canada. La température annuelle moyenne y est de -19,9°C, mais en février, habituellement le mois le plus froid, la température moyenne y est -38,4°C. En février 1979, on y enregistre la température mensuelle moyenne la plus basse jamais relevée au Canada et en Amérique du Nord : -47,9°C. Pendant 18 jours, le thermomètre reste au-dessous de -45°C. Le 15 février, la station bat son record absolu puisque la température descend à -55,3°C.

Mythes et légendes

Selon une vieille légende sur les basses températures, l'intersection la plus froide au Canada est celle de l'avenue Portage et de la rue Main, au centre-ville de Winnipeg. En réalité, on n'en sait rien, car la température n'est officiellement mesurée à aucune intersection de rues du Canada. La température au centre de Winnipeg est habituellement de 3 à 4°C plus élevée que celle enregistrée à l'aéroport, en raison de l'effet d'îlot thermique urbain. La température la plus basse enregistrée à l'aéroport est de -45°C le 18 février 1996, mais les aéroports d'Edmonton, de Regina et de Saskatoon ont tous enregistré des températures plus basses.

Un autre mythe concernant les grands froids canadiens veut que la localité de White River, en Ontario, soit l'endroit le plus froid au Canada. C'est inexact, puisque ce n'est même pas l'endroit le plus froid de l'Ontario, sans parler de l'ensemble du Canada. Le record canadien appartient à Iroquois Falls, dans l'Est du pays, où l'on relève une température de -58,3°C le 23 janvier 1935. Comparativement à cela, la plus basse température relevée à White River le 23 janvier 1935, soit -51,7°C, la huitième plus basse en Ontario, semble presque douce.

La réputation de White River comme localité la plus froide au Canada vient probablement du fait que, pendant de nombreuses années, les stations météorologiques la qualifient quotidiennement, par le biais des journaux et des stations de radio, de localité la plus froide au pays. Mais les relevés de températures extrêmes, envoyés une fois par mois à Environnement Canada par 2500 observateurs météorologiques volontaires, ne peuvent être diffusés chaque jour.

La forme superlative « le plus froid » abonde au Canada

Ainsi, de toutes les villes du monde de plus de 500 000 habitants, Winnipeg est la plus froide au milieu de l'hiver. Après Ulaanbaatar, en Mongolie, Ottawa est la capitale nationale la plus froide. Le Canada est le pays le plus froid au monde : la moyenne annuelle de toutes les températures relevées quotidiennement est de -5,6°C.

Voir aussi Climat; Rigueur du climat; Station météorologique de l'Extrême-Arctique et Incidence du développement urbain sur le climat.