Port Alberni

  Port Alberni, ville de la Colombie-Britannique; population 17 548 (recens. 2006), 17 748 A (recens. 2001); constituée en 1912. Port Alberni est fusionnée à la ville d'Alberni (consituée en 1945) en 1967. Elle est située dans le centre de l'ÎLE DE VANCOUVER, à 195 km au nord de Victoria, dans le fond du bras de mer d'Alberni, aux eaux profondes et aux allures de fjord, qui coupe pratiquement l'île en deux. Le nom d'Alberni vient de Don Pedro Alberni, commandant espagnol de la garnison Nootka en 1791, durant l'occupation espagnole. En 1964, un TSUNAMI causé par le tremblement de terre du Vendredi saint en Alaska élève le niveau du bras de mer et atteint les deux villes. Près de 375 maisons sont touchées, dont 55 sont emportées par les eaux. Aucune victime n'est cependant rapportée.

Dans les années 1850, les employés de la Compagnie de la Baie d'Hudson, dirigés par Adam Horne, se lancent dans le commerce de la fourrure avec les Autochtones de la région, les Nuu-Chah-Nulth (NOOTKAS) et les SALISH de la côte. En 1860, profitant de l'accès facile par le bras de mer, la compagnie anglaise de transport maritime Anderson and Company y établit une scierie. Les premiers colons arrivent alors dans la région pour y exploiter les terres et les mines; plus tard, plusieurs optent pour le travail forestier.

L'exploitation forestière est depuis longtemps l'industrie première à Port Alberni. Après la Deuxième Guerre mondiale, la région devient un important centre forestier. Dans les années 1970, les revenus par habitant de Port Alberni comptent parmi les plus élevés du Canada, en grande partie grâce à la foresterie et à la pêche. La ville est alors le plus grand site de production forestière intégrée à l'extérieur de Vancouver. Le marasme généralisé de l'industrie forestière des années 1980 et 1990 entraîne des licenciements massifs et marque le déclin de l'économie locale. L'usine de contreplaqué MACMILLIAN BLOEDEL ferme ses portes en 1991, après plus de 50 années d'activité.

Après les années 1990, les scieries se modernisent et se tournent vers les produits spécialisés. L'usine de papier, opérationnelle depuis 1947, fabrique également des produits spéciaux. À l'abri du gel, le port de la ville expédie principalement des produits forestiers vers les marchés étrangers. L'industrie de la pêche commerciale a elle aussi subi des revers au cours des dernières années, mais la PÊCHE SPORTIVE joue un grand rôle dans la croissance de l'industrie touristique.

En plein cœur de Port Alberni se trouvent un port de plaisance, le Centre Echo '67 (bibliothèque, musée, piscine et centre de congrès) et le Centre d'art Rollin. Parmi les attractions, notons le lieu historique national McLean Mill, une scierie restaurée, un train à vapeur ainsi que des musées. En arrière-plan, le mont Arrowsmith, le plus haut sommet au sud de l'île de Vancouver, est très prisé des skieurs et des randonneurs. Situées à 60 km de Port Alberni, les chutes Della, les plus hautes CHUTES du Canada, sont accessibles par le lac Great Central. Un autre grand lac de la région, le lac Sproat, est réputé pour ses PÉTROGLYPHES.