Musée canadien de la guerre

Le Musée canadien de la guerre, musée national sur l'histoire militaire du Canada, a ouvert ses portes en 2005 sur la rive sud de la rivière des Outaouais. L'origine du musée remonte à 1880. Fondé à partir d'une simple collection d'artéfacts militaires, il emménage en 1967 dans un bâtiment d'archives rue Sussex, et la plus grande partie de la collection est entreposée hors site. En 2001, le gouvernement fédéral annonce sa décision de financer la construction d'un nouveau bâtiment d'avant-garde dans la région des plaines LeBreton, au centre-ville d'Ottawa. Conçu par Moriyama & Teshima Architects, en collaboration avec Griffiths Rankin Cook Architects, le musée ouvre ses portes en mai 2005. Son ouverture coïncide avec le 60e anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale en Europe ainsi qu'avec le 125<sup>e</sup> anniversaire du musée lui-même.

Les quatre salles d'exposition permanente du musée, appelées les galeries sur le Canada, sont disposées de façon chronologique pour reconstituer l'histoire des conflits armés et leurs répercussions sur l'histoire et la culture canadiennes. Une cinquième galerie, appelée le salon d'honneur de la Légion royale canadienne, est consacrée à l'exploration du rôle du souvenir dans le cadre de l'expérience de guerre du Canada.

Les expositions, qui mettent l'accent sur l'histoire des personnes plutôt que sur les artéfacts, font faire aux visiteurs un voyage dans le temps qui retrace l'histoire de la participation du Canada aux grands conflits mondiaux et régionaux qui ont façonné le monde moderne. On y retrouve les affrontements entre les Autochtones du Canada ainsi que les conflits subséquents entre les nations fondatrices, qui ont en fin de compte mené à la création du Canada. Le voyage se poursuit dans l'ère moderne avec la participation du Canada aux deux guerres mondiales, puis à des conflits et à des missions de maintien de la paix aux quatre coins du monde, notamment les différentes crises de la Guerre froide, la restructuration nationaliste des Balkans et les efforts de démocratisation en Afghanistan.

Des programmes d'interprétation, sur place et hors site, enrichissent la découverte de l'histoire de la guerre du Canada. De plus, des expositions temporaires approfondissent des sujets explorés dans les expositions permanentes et permettent de situer l'expérience canadienne dans un contexte mondial.

Le musée est en outre le gardien de l'une des plus prestigieuses collections d'artéfacts militaires au monde. En plus d'environ 500 000 objets, le fonds comprend la Collection d'art militaire Beaverbrook, qui rassemble elle-même plus de 13 000 œuvres d'art.

La Société du Musée canadien des civilisations gère le MUSÉE CANADIEN DES CIVILISATIONS et le Musée canadien de la guerre.