Lillard, Charles Marion

Charles Marion Lillard, poète, historien, éditeur, enseignant, bûcheron, pêcheur (Long Beach, Californie, 26 février 1944 - Victoria, Colombie-Britannique, 27 mars 1997). Fils d'un couple de pêcheurs, Charles Lillard passe une grande partie de son enfance sur les eaux au large de la côte sud-est de l'Alaska. Il est surtout connu comme chroniqueur du Pacific Northwest.

Le premier recueil de poèmes de Lillard, Cultus Coulee (1971), est publié lorsqu'il étudie à l'Université de la Colombie-Britannique, où il effectue un baccalauréat ès arts et une maîtrise en beaux-arts. Sa poésie est presque toujours liée à la côte ouest; il s'agit d'une réflexion personnelle mais peu sentimentale sur la culture, la mythologie et la beauté naturelle de la région. Il écrit huit recueils de poésie, y compris Circling North (1988), reçoit le prix de poésie de la Colombie-Britannique en 1989 (maintenant le prix de poésie Dorothy Livesay). Son dernier recueil, Shadow Weather: Poems Selected and New (1997), est en lice pour le PRIX DU GOUVERNEUR GÉNÉRAL.

Charles Lillard est un auteur prolifique qui publie plusieurs histoires, dont Seven Shillings a Year: The History of Vancouver Island (1986). The Brother XII (1989), coécrite avec Ron MacIsaac et Don Clark, s'éloigne de la vision du mystérieux chef de groupe-culte de l'île de Vancouver, BROTHER TWELVE, connu comme un charlatan et un voleur. Charles Lillard cherche à rendre plus accessibles les écrits originaux des premiers Britanno-Colombiens. Parmi ses autres ouvrages, nommons The Ghostland People (1989), un recueil d'écrits sur Haida Gwaii, et Warriors of the North Pacific: Missionary Accounts of the Northwest Coast, the Skeena and Sitkine Rivers, and the Klondike, 1829-1900 (1984).

Au moment de son décès, Charles Lillard travaille avec Terry Glavin sur une histoire du JARGON CHINOOK, une langue que Lillard a utilisée à l'occasion dans sa poésie. Terminé par Glavin, l'ouvrage est publié sous le titre de A Voice Great Within Us (1998).