Ligne de concession

 Une ligne de concession, terme utilisé surtout en Ontario, désigne les chemins ruraux rectilignes et parallèles au bord desquels s'alignent des lots de fermes. Les chemins ruraux sont traversés perpendiculairement par des routes secondaires, formant ainsi un quadrillage qui subdivise un CANTON. Chaque rectangle de ce quadrillage est composé de 10 lots de ferme de 100 acres (40,5 hectares). Lors de la première colonisation de l'Ontario au XIXe siècle, ces lots sont concédés (d'où le terme « concession ») au demandeur de titre par la Couronne, en échange d'argent et de l'engagement à construire une maison, aménager une route, défricher sa terre.