Les Yougoslaves

La Yougoslavie était le pays des Slaves du Sud. Elle occupait 255 084 km2 de la péninsule des Balkans au Sud-Est de l'Europe, sur les rives de la mer Adriatique, entre l'Albanie et la Bosnie-Herzégovine. Il s'agissait d'un cas classique de société moderne multiculturelle, multilingue et multiconfessionnelle, comprenant plusieurs nations et nationalités. Il s'agissait d'un pays relativement nouveau, créé en 1918 en tant que royaume des Serbes, des Croates et des Slovènes, renommé Yougoslavie en 1929. Après l'occupation nazie de 1941, le pays est divisé en 11 parties. En 1945, à la suite du réveil de la résistance populaire, de la guerre civile et de la révolution, il est recréé en tant que nouvelle Yougoslavie, c'est-à-dire comme république fédérative, pour être ensuite dissous en 1991 au début du conflit interethnique.

Aujourd'hui, la Yougoslavie est le nom des deux provinces qui restent, la Serbie et Monténégro. Dans la province serbe de Kosovo, on trouve quelque 2 millions d'Albanais de souche et dans la province de Vojvodina, on trouve une importante minorité ethnique hongroise (voir HONGROIS et SERBES. Dans la Yougoslavie d'aujourd'hui, il existe trois religions principales, orthodoxe, catholique romaine et musulmane et la majorité de la population parle la langue serbe.

Avant la dissolution, la Yougoslavie comprenait 6 républiques. La plus importante, la république de Serbie, comprenait 2 régions autonomes de minorités ethniques: les Serbes avec 42 p. 100 de la population totale de la Yougoslavie, constituait le groupe le plus important parmi les nations qui la composent. Les autres groupes ethniques comprenaient les CROATES, les MUSULMANS, les SLOVÈNES, les ALBANAIS, les MACÉDONIENS, les Yougoslaves d'origine mixte et les Monténégrins, une nation qui est, de par son histoire, une descendante du groupe ethnique serbe d'origine.

Avec une composition ethnoculturelle aussi exceptionnellement complexe, la Yougoslavie est véritablement l'un des États multiculturels les plus hétérogènes d'Europe. Confrontés durant des siècles à des bouleversements internes et externes,à des problèmes économiques et toujours à l'affût de meilleures conditions ailleurs, les Slaves du Sud et leurs compatriotes commencent à émigrer outre-mer dès la première moitié du XIXe siècle. La plupart des pionniers de la Yougoslavie au Canada sont des cultivateurs nomades, qui passent d'un emploi à un autre. Ils participent à l'euphorie de la ruée vers l'or au Yukon, ainsi qu'aux premières industries de la pêche et de l'exploitation forestière en Colombie-Britannique. Les immigrants les plus entreprenants dirigent des maisons de chambres (ou de « transition ») à Victoria.

Migration et peuplement

La Première Guerre mondiale stimule grandement le développement industriel du Canada et la disponibilité de conditions d'emploi plus stables; elle favorise la sédentarisation des nomades de jadis. Au cours de la Deuxième Guerre mondiale, les industries de guerre du Canada offrent des possibilités d'emploi sans précédent, en particulier dans les grands centres urbains de l'Ontario. Les immigrants yougoslaves commencent à accumuler de modestes sommes pour se constituer un capital de base. Dans certains cas, il en résulte des fortunes considérables.

Vie sociale et culturelle
Bon nombre d'associations culturelles et récréatives apportent leur soutien aux efforts de guerre canadiens contre les forces fascistes en Europe, ainsi qu'au secours des victimes de guerre, à la fois dans leur pays d'adoption et dans leur pays d'origine. Hélas, la guerre fratricide et la révolution qui ont lieu en Yougoslavie pendant et après la guerre ont des répercussions cruelles pour les Canadiens d'origine yougoslave, parce qu'elles entraînent une fragmentation importante de leurs communautés, en fonction de critères ethnoreligeux, idéologiques et politiques.

Dans le recensement de 1996, 66 940 personnes déclarent qu'elles sont« yougoslaves » sans autre mention, (réponses simples et multiples). Cela représente 25 p. 100 du total des 263 915 individus dont l'héritage ethnique appartient à l'un des multiples groupes yougoslaves. D'après le recensement de 1996, les données statistiques (réponses simples et multiples) concernant les principaux groupes nationaux de la Yougoslavie se lisent comme suit : 84 495 Croates, 40 200 Serbes, 25 875 Slovènes et 30 915 Macédoniens.