Hearst, ville de l'Ontario; pop. 5090 (recens. 2011), 5620 (rcens. 2006); const. en 1922. Hearst est située dans le district de Cochrane (Nord-Est de l'Ontario), aux abords de la rivière Mattawishkwia, à 260 km au nord-ouest de TIMMINS. La ville doit sa création à la construction du chemin de fer NATIONAL TRANSCONTINENTAL. Alors nommée Grant, c'est là que le dernier crampon sera posé en 1913. L'année suivante marque l'arrivée du chemin de fer Algoma Central and Hudson Bay (qui deviendra plus tard l'ALGOMA CENTRAL RAILWAY ). Le chemin de fer National Transcontinental permet d'ouvrir l'extrémité ouest du Great Clay Belt à l'exploitation forestière et agricole. La localité sera renommée en l'honneur de sir William HEARST, qui contribue au développement de la communauté en y établissant une ferme expérimentale en 1917.

Comme un fort pourcentage de sa population est originaire du Québec, la ville devient, en 1939, le siège de l'évêché catholique de Hearst. La création du Séminaire de Hearst (devenu le Collège universitaire de Hearst), en 1953, en fait le centre d'enseignement supérieur francophone de la région. Depuis 1963, le Collège est affilié à l'Université LAURENTIENNE de Sudbury. Encore aujourd'hui, la majorité des habitants sont francophones.

Un centre de services et d'enseignement régional (la ville abrite également un campus du Collège Boréal), la base industrielle de Hearst, fondée sur le bois d'oeuvre, s'est élargie aux produits secondaires du bois. L'industrie touristique est en plein essor; la région est connue pour ses activités en plein air, dont la chasse (notamment à l'orignal), la pêche, le canotage, la motoneige et le ski de fond. Hearst est aussi la destination de l'excursion touristique de l'Algoma Central Railway (Tour of the Ligne) en provenance de SAULT STE MARIE .