Geddes, Gary

Gary Geddes, poète, anthologiste, traducteur (Vancouver, 9 juin 1940). Décrit par George WOODCOCK comme « le meilleur poète politique canadien », Geddes est l'auteur de beaucoup d'ouvrages de poésie et non romanesques. Il grandit en Colombie-Britannique et en Saskatchewan, et fait ses études à l'Université de la Colombie-Britannique, à l'Université de Reading, en Angleterre, et à l'Université de Toronto, où il termine sa maîtrise et son doctorat. Avant sa retraite et son retour sur la côte ouest en 1998, il enseigne à l'Université Concordia, à Montréal, pendant de nombreuses années. Il est aussi un professeur distingué de culture canadienne à la Western Washington University. Sa poésie présente des personnages qui envisagent leurs responsabilités à la lumière de la collectivité humaine.

Le premier ouvrage important de Geddes, Letter of the Master of Horse (1973), examine le dilemme d'un homme soumis à l'autorité politique, un thème fréquent dans ses écrits. Il publie quatre autres volumes dans les années 1970, dont War & Other Measures (1976), une série de vers lyriques faisant appel au rêve et à la mémoire qui abordent l'un de ses thèmes nationaux, la situation difficile d'un Québécois proscrit qui doit vivre sa vie dans une autre langue. Cette question domine plusieurs poèmes du recueil The Acid Test (1981) et de son unique pièce de théâtre, Les Maudits Anglais (1984).

Plusieurs voyages en Chine éveillent son intérêt pour l'art oriental, donnant lieu à The Terracotta Army (1984, republiée en Angleterre en 2007), une série de monologues dramatiques, ainsi qu'à de nombreux poèmes dans Changes of State (1986) qui traitent de la découverte des formes artistiques chinoises par un artiste occidental. No Easy Exit (1989) est une série de poèmes sur le courage des Chiliens qui résistent à l'oppression politique, tandis que Letters From Managua (1990) est une réflexion en prose sur les réalités politiques et sociales du Nicaragua. Le gouvernement chilien remet à Geddes le prix Gabriela-Mistral en 1996. Son ouvrage Sailing Home : A Journey Through Time, Place and Memory (2001) est un succès de librairie au Canada. Geddes retrouve son intérêt éternel pour le coût humain des conflits politiques dans son ouvrage non romanesque The Kingdom of Ten Thousand Things : An Impossible Journey from Kabul to Chiapas (2005).

Geddes contribue considérablement à l'étude et à l'enseignement de la poésie canadienne. Il prépare plusieurs importantes anthologies de poésie canadienne, dont 15 Canadian Poets (et les éditions subséquentes, 15 Canadian Poets X 2 et 15 Canadian Poets X 3) et 20th-Century Poetry & Poetics. Geddes continue également à écrire de la poésie, dont Skaldance (2004) et Falsework (2007), un poème épique sur l'effondrement du pont Second Narrows, à Vancouver, en 1958. En 2008, Geddes reçoit le prix du lieutenant-gouverneur de la Colombie-Britannique pour l'excellence littéraire.