Fermiers unis du Manitoba

Les Fermiers unis du Manitoba (FUM) forment une organisation agricole ouverte, fondée en 1920, qui remplace la Manitoba Grain Growers' Association. Elle appuie les agriculteurs qui sont candidats aux élections provinciales de 1920 et contribue en 1922 à faire élire le gouvernement FUM de John BRACKEN (1922-1942). En 1921, les FUM appuient 12 candidats victorieux du PARTI PROGRESSISTE fédéral, mais ils cessent de les appuyer directement en 1924. L'organisation est financée par les membres et par des dons occasionnels de compagnies agricoles. Le nombre de membres des FUM passe de 15 700 en 1923 à 3700 en 1931. La croissance des organismes de vente coopérative conduit les FUM à absorber, avant 1928, la section manitobaine de l'Union des agriculteurs du Canada et à rejeter toute allégeance politique. Les Fermiers unis finissent par atteindre certains de leurs objectifs, soit la vente coopérative, l'intervention du gouvernement en matière de transport et la création d'une banque centrale. Par contre, ils ne parviennent pas à faire modifier en profondeur les tarifs protecteurs, l'exercice du pouvoir par le cabinet et le système partisan en politique. En 1939, l'organisme devient la Manitoba Federation of Agriculture. Elle porte aujourd'hui le nom Manitoba Farm Bureau. Voir aussi ASSOCIATION DES PRODUCTEURS DE GRAIN.