Don Coles, poète, romancier (Woodstock, Ont., 12 avril 1927). Don Coles obtient un baccalauréat et une maîtrise en histoire de l'Université de Toronto, et étudie la littérature à l'Université de Cambridge, où il obtient une seconde maîtrise. Il vit en Europe une dizaine d'années et revient au Canada en 1965. Coles enseigne 30 ans à l'Université York, où il est directeur du programme de création littéraire, et agit à titre de directeur de la division de la poésie Au Centre d'arts de Banff. Poète lauréat largement admiré, Coles est reconnu pour son travail d'une précision élégante et souple.

Selon Robert Fulford, son style dépouillé réussit à exsuder chaleur, bienveillance, compassion et intégrité. Parmi ses ouvrages de poésie, mentionnons Sometimes All Over (1975), Anniversaries (1979), The Prinzhorn Collection (1982), Landslides (1986) et K. in Love (1987). En 1993, il reçoit le Prix littéraire du Gouverneur Général pour Forests of the Medieval World. Son recueil de 2000, Kurganz, lui vaut le prix Trillium du gouvernement de l'Ontario.

Les œuvres de Coles sont publiées à grande échelle dans des anthologies et des collections spéciales. Il est reconnu pour ses traductions de poésie suédoise, et se voit décerner le prix John Glassco Prize pour sa traduction de For the Living and The Dead (1996) de Tomas Tranströmer. Son roman, Doctor Bloom's Story, est publié en 2004. A Dropped Glove in Regent Street (2007) est un recueil représentatif des critiques et essais de Don Coles, autant à titre de critique que d'écrivain.