Don Francks

Don Harvey Francks, comédien, musicien de jazz et activiste en faveur de la protection de l'environnement (Burnaby, C.-B., 28 févr. 1932). Francks est un enfant adopté. Éternel esprit libre, il chante dès l'âge de 6 ans et devient comédien à 10 ans. À Vancouver, il travaille pendant quelque temps comme animateur à la radio. Il quitte ensuite l'école pour s'engager dans la marine marchande. Don Francks se fait remarquer grâce à ses rôles dramatiques et à sa collaboration à la revue SPRING THAW. Le 16 février 1964, il grossit les rangs des « vedettes de Broadway ratées » quand la comédie musicale Kelly est retirée de l'affiche dès sa première représentation. Il poursuit sa carrière d'acteur à New York et joue dans des séries télévisées américaines comme Jericho et The Man from U.N.C.L.E. (v.f. Des agents très spéciaux). Aspirant toujours à la gloire, il joue dans la version cinématographique hollywoodienne de Finian's Rainbow (1968; v.f. La vallée du bonheur), où il partage la vedette avec Fred Astaire et Petula Clark.

Don Francks quitte l'industrie du spectacle pour vivre dans la réserve indienne de Red Pheasant, en Saskatchewan, avec sa deuxième épouse, Lili. Il devient Cri honoraire et adopte le surnom d'Iron Buffalo. À la fin des années 1970, il retourne au monde du spectacle et agit comme narrateur de la série This Land. Il se produit aussi en spectacle avec son groupe de jazz, enregistre des disques et devient porte-parole de Greenpeace. Don Francks remporte successivement deux PRIX ACTRA pour son interprétation dans Drying Up the Streets (1980) et The Phoenix Team (1981), réalisée par le réseau anglais de Radio-Canada.

Cet acteur aux multiples talents continue de participer à des émissions télévisées comme Kung Fu, Road to Avonlea (v.f. Les contes d'Avonlea), Top Cops, The Diviners, Flamingo Estates et Side Effects. Il a un rôle récurrent dans la série Nikita (v.f. La femme Nikita) et apparaît dans This Is Wonderland, Puppets Who Kill et The Listener. Il joue aussi dans des longs métrages, dont The Drylanders (v.f. Un autre pays), Ivy League Killers, The Tomorrow Man (v.f. L'homme de demain), [??Old] Fish Hawk, Labour of Love, Good Times at the Rainbow Bar and Grill (dans lequel sa fille, Cree Summer, joue aussi), The Big Town (v.f. La gagne), Johnny Mnemonic (v.f. Johnny Mnémonique), Paint Cans et I'm Not There (v.f. Les vies de Bob Dylan). Son fils, Rainbow Sun, devient aussi acteur.