Cusson, Gabriel

Gabriel Cusson. Compositeur, professeur (Roxton Pond, près Granby, Québec, 2 avril 1903 - Montréal, 18 avril 1972). B.Mus. (Montréal) 1924. Il fit ses premières études à l'Institut Nazareth avec Gustave Labelle (violoncelle), Alfred Lamoureux (chant), Arthur Letondal (piano et orgue), Achille Fortier et Romain Pelletier (harmonie). Prix d'Europe pour le violoncelle (1924), il poursuivit ses études à l'École normale de musique de Paris (1924-30) avec Nadia Boulanger (composition), Charles Panzéra (chant) et Diran Alexanian (violoncelle). À son retour, il se consacra à l'enseignement des matières théoriques; Jean Papineau-Couture fut l'un de ses élèves. Prof. de formation auditive au CMM (1943-71), il compta parmi ses nombreux élèves Gaston Arel, Raymond Daveluy, Kenneth Gilbert, Bernard Lagacé, Aline Letendre, Lucienne L'Heureux-Arel et Michel Perrault. Il fut prés. de l'AMQ (1952-53, 1956-59). Parmi ses compositions inédites, on remarque une cantate, À la gloire de Jeanne Mance (1942), des musiques de scène pour Antigone et pour les drames bibliques Jonathas et Tobie, deux Suites pour orchestre (dont l'une a été enregistrée sous la direction de Roland Leduc), une Sérénade pour orchestre (enregistrée par l'Orchestre métropolitain), des motets, etc. La Bonne Chanson a publié ses arrangements de folklore. Dans ses oeuvres, Gabriel Cusson a su mettre en relief les qualités associées à la musique française : clarté, transparence et style à la fois expressif et élégant. Il laisse également quatre volumes d'exercices inédits contenant l'essentiel de son enseignement de formation auditive. Il a écrit « Quelques souvenirs des années '30 et sur un sujet bien actuel » (Vie musicale, décembre 1970). Son nom a été donné à une salle de récital au CMM. Quelques-unes de ses partitions manuscrites sont déposées à la BN du Q.