Cordell Barker

Cordell Barker, animateur-graphiste (Winnipeg, 1<SUP>er<SUP> janv. 1957). Dès sa sortie de l'école secondaire, en 1974, Cordell Barker devient apprenti dans un studio publicitaire et se fait la main sur des messages publicitaires de Sesame Street, des annonces pour K-Tel et autres publicités locales. En 1982, il propose à l'OFFICE NATIONAL DU FILM DU CANADA (ONF) la création d'un court métrage qui devient finalement The Cat Came Back (1988; v.f. Le chat colla...), hilarant tour de force inspiré d'une chanson folklorique pour enfants. Le film remporte le PRIX GÉNIE du meilleur court métrage d'animation en plus d'être en nomination aux Oscars. Il remporte 16 autres prix internationaux et compte parmi les courts-métrages les plus populaires que l'ONF ait produits. Pendant 7 minutes 30 secondes d'énergie folle et d'humour déjanté, un homme souhaite se débarrasser d'un chat peu attrayant et extrêmement agaçant. Il essaie de s'en défaire par tous les moyens, y compris la dynamite, un classique des dessins animés, mais en vain. Même la mort ne lui apporte aucune délivrance.

Strange Invaders (v.f. Tombé du ciel), son deuxième court métrage dessiné à la main pour l'ONF, voit le jour en 2001. Dans l'intervalle, Cordell Barker travaille à la production de messages publicitaires animés pour diverses sociétés telles que Coca-Cola, Bell Canada et Nike. Tombé du ciel, l'histoire d'un couple qui se lie d'affection pour un jeune extraterrestre, est plusieurs fois en nomination pour le prix Génie et l'Oscar du meilleur court métrage. Lorsqu'un météorite s'abat sur la maison du couple, vient un enfant qui détruit tout sur son passage. Tout cela est rendu de façon opératique, hyperbolique, avec des personnages humanoïdes au nez bulbeux, aux yeux exorbités et à la mâchoire proéminente. En 2009, l'ONF produit Runaway (v.f. Train de folie), troisième court métrage de Cordell Barker. Il s'agit d'un train sans conducteur filant à toute vitesse qui se met à tanguer dangereusement après avoir heurté une vache.

Les œuvres de Cordell Barker sont étroitement associées à celles de Richard Condie, coproducteur de Le chat colla... et réalisateur de The Big Snit (v.f. Le p'tit chaos). Leurs films mettent Winnipeg sous le feu des projecteurs en tant que centre de l'animation absurde et surréaliste.