Contreforts

Les contreforts constituent une région à relief ondulé, vallonné ou accidenté, située entre une plaine et une CHAÎNE DE MONTAGNES. En général, on considère les contreforts comme un relief transitoire composé de certains éléments d'un paysage plat de plus basse altitude et de ceux d'une topographie montagneuse, mais sans les aspects extrêmes de l'un et de l'autre. Du point de vue de la géographie physique, les contreforts font partie de la chaîne de montagnes. Le mot piémont (au pied de la montagne) sert parfois à désigner une région de contreforts. Dans le Nord de l'Italie, le Piémont est une région montagneuse qui s'étend entre la vallée large et plate du Pô et les Alpes italiennes.

Au Canada, les contreforts des MONTAGNES ROCHEUSES sont situés entre celles-ci, les plaines de l'Alberta et les basses-terres du Nord-Est de la Colombie-Britannique. Couvrant une superficie d'environ 60 000 km2, cette région s'étend vers le nord-ouest depuis la frontière canado-américaine jusque dans la région de la rivière de la Paix, en Colombie-Britannique, soit sur une distance de quelque 1 100 km et une largeur d'environ 50 km. Les sommets des contreforts s'élèvent à environ 1800 m en moyenne. La région des plaines du côté est et les montagnes du côté ouest atteignent des altitudes d'environ 1200 m et 2500 m respectivement.

La plupart des contreforts des Rocheuses sont formés de roches sédimentaires mésozoïques et crétacées caractérisées par des plissements et des failles. Ces roches furent déformées par des forces capables de construire des montagnes, soit les mouvements orogéniques des phases colombienne et laramienne, qui se produisirent pendant la période du crétacé (il y a entre 144 et 66,4 millions d'années) et le début de l'ère tertiaire (il y a entre 66,4 et 36,6 millions d'années). La glaciation des contreforts se produisit principalement pendant l'ère quaternaire (il y a de 1,6 millions d'années à environ 10 000 ans). Lors de la dernière période glaciaire, le Wisconsin, les glaciers des chaînes alpines (la cordillère) et le glacier continental fusionnèrent et couvrirent certaines régions des contreforts, alors que d'autres régions, surtout celle des collines de Porcupine dans le Sud de l'Alberta, furent épargnées par les glaciers.

Voir aussi GLACIATION.