Clerk-Jeannotte, Albert

Albert Clerk-Jeannotte. Ténor, professeur, administrateur (Saint-Hilaire, auj. Mont-Saint-Hilaire, près Montréal, 15 janvier 1881 - New York, 21 juillet 1945). Il entreprit des études musicales avec son oncle, Alexandre-M. Clerk, et Achille Fortier, puis étudia l'harmonie avec Xavier Leroux à Paris (1898). Il se consacra au chant et travailla avec Jacques Bouhy, Victor Maurel et Pauline Viardot-Garcia. Il revint au Canada en 1900, mais sa santé l'obligea à renoncer au chant et il se fit journaliste. Il retourna à Paris (1902-04) et auditionna avec succès pour Albert Carré, dir. de l'Opéra-Comique, mais son état de santé l'incita à rentrer à Montréal où il devint professeur au McGill Cons. Par la suite, il alla chaque été en France, étudier avec Jean de Reszke. À cette époque, il a tenu le rôle de Danilo de La Veuve joyeuse à Vienne, aux côtés de Lina Abarbanell. En 1906, il se fixa à New York, mais il revint à Montréal (1909) pour fonder, avec l'appui financier de Frank S. Meighen, la Montreal Musical Society qui devint la Compagnie d'opéra de Montréal, et présenta trois saisons successives (1910-13) de spectacles lyriques d'envergure dans quatre villes canadiennes. À l'automne 1916, il partit pour Paris avec Wilfrid Pelletier qui avait épousé sa soeur Berthe. De retour à New York (1917), il ouvrit un studio après avoir tenté sans succès de reformer la Compagnie d'opéra de Montréal; il présenta néanmoins une courte saison au théâtre His Majesty's en 1933. Au nombre de ses élèves, on compte Georges Dufresne, Hope Hampton, Ludovic Huot, Henri Pontbriand, Fabiola Poirier, la chanteuse populaire Hildegarde et l'acteur de cinéma Cary Grant.