Chauve-souris

La chauve-souris est un MAMMIFÈRE nocturne de l'ordre des CHIROPTÈRES (du grec « main-aile »). C'est le seul mammifère capable de voler. La plupart des chauves-souris que l'on trouve au Canada sont à face lisse (famille des vespertilionidés), mais on a signalé une chauve-souris à queue libre (famille des molossidés). Les 17 espèces canadiennes vont de la chauve-souris pygmée de 4 gr (Myotis leibii) à la chauve-souris cendrée de 30 gr (Lasiurus cinereus). Cependant, on signale la présence au Canada de deux autres espèces, la chauve-souris vespérale (Nycticeius humeralis) et le grand molosse (Nyctinomops macrotis).

Écholocation

Les chauves-souris ont des yeux et voient, mais la plupart utilisent l'écholocation pour détecter proies et obstacles. Autrement dit, elles guettent les échos des signaux émis et se repèrent à la différence entre le signal et son écho. La petite chauve-souris brune (Myotis lucifugus) émet de 50 à 500 signaux par seconde, la chauve-souris cendrée de 5 à 300. Bien que l'on associe l'écholocation aux ultrasons (haute fréquence que l'oreille humaine ne capte pas), certaines chauves-souris utilisent des fréquences plus basses qui sont audibles à l'oreille humaine. Au Canada, on peut entendre les signaux d'écholocation émis par les oreillards maculés (Euderma maculatum) et certains enfants entendent même ceux les chauves-souris cendrées. Comme la plupart des chauves-souris, les espèces canadiennes utilisent leur larynx pour produire des signaux d'écholocation. Les sons peuvent être très intenses (~130 décibels), ce qui leur permet de détecter les insectes dont elles se nourrissent à 20 mètre à la ronde. De nombreux insectes, comme les PAPILLONS DE NUIT, entendent les sons émis par les chauves-souris et perçoivent donc le danger.

Reproduction et développement

La chauve-souris ne porte généralement qu'une portée de un ou deux petits par an (rarement 3 ou 4). La plupart des espèces canadiennes s'accouplent à l'automne et les femelles gardent le sperme dans leur utérus tout l'hiver. L'ovulation et la fécondation surviennent au printemps, à la sortie de l'hibernation, et les petits naissent environ 60 jours plus tard, en général à la mi-juin. À la naissance, ils pèsent environ le quart de la masse de leur mère, mais ils grandissent très vite. Les jeunes chauves-souris ne se nourrissent que de lait maternel jusqu'à ce qu'elles soient assez grandes pour voler et chasser des insectes. Les petites chauves-souris brunes commencent à voler à trois semaines. La chauve-souris peut vivre longtemps. Ainsi, la plus vieille chauve-souris canadienne, qui était baguée, avait plus de 30 ans la dernière fois qu'on l'a vue dans la nature.

Répartition et habitat

En hiver, les chauves-souris canadiennes hibernent ou migrent vers des régions plus clémentes. Certaines parcourent plusieurs centaines de kilomètres entre les refuges d'été et d'hiver. En été, la plupart vivent en colonies dans des creux ou des fissures sur des falaises ou dans des bâtiments. Certaines préfèrent les feuillages. Celles qui hibernent choisissent des endroits souterrains, des grottes ou de vieilles mines. Seule la grande chauve-souris brune (Eptesicus fuscus) hiberne couramment à l'intérieur d'immeubles. Au Canada, on trouve des chauves-souris de Terre-Neuve-et-Labrador à l'archipel HAIDA GWAII et de la frontière américaine à la LIMITE FORESTIÈRE.

Régime alimentaire

Les chauves-souris actives mangent chaque jour jusqu'à l'équivalent de 50 % de leur poids corporel et se nourrissent généralement d'insectes. Il arrive que les femelles qui allaitent mangent deux fois plus pour produire assez de lait pour leurs petits. Dans les régions tropicales et subtropicales, les espèces sont beaucoup plus nombreuses et certaines se nourrissent de fruits, de feuilles, de nectar et de pollen, d'autres animaux (même de chauves-souris) et de sang. Les trois espèces buveuses de sang (vampires) vivent en Amérique du Sud et en Amérique centrale.