Brendan James Fraser, acteur (Indianapolis, Indiana, 3 déc. 1968). Brendan Fraser naît de parents canadiens et étudie à l'Upper Canada College à Toronto, où il obtient son diplôme en 1987. Le jeune Fraser commence à s'intéresser à l'art dramatique après une visite dans le quartier des théâtres du West End de Londres.

Fraser déménage à Los Angeles en 1990, peu après avoir obtenu son diplôme du Cornish College of the Arts de Seattle, et trouve du travail dans le cinéma et la télévision. En 1991, il joue le rôle de Link, un homme des cavernes récemment décongelé ramené à la vie par de jeunes paumés toxicos dans une comédie de ciné-parc, Encino Man (v.f. L'homme d'Encino). Le succès commercial du film et la performance de Fraser, saluée tant par la critique que le public, permettent au jeune acteur de décrocher de petits rôles dans de nombreuses grandes productions, notamment dans une comédie qui se déroule dans une école privée, School Ties (1992; v.f. La différence), et les comédies loufoques With Honors (1994; v.f. Avec distinction) et Airheads (1994; v.f. Radio Rebels).

Il perce en 1997 avec le rôle de Georges dans le long métrage de Disney adapté de la série télévisée classique d'animation George of the Jungle (v.f. Georges de la jungle). Dans le même genre que la comédie fantaisiste de l'homme des cavernes, le film est un succès encore plus grand et reçoit un accueil beaucoup plus chaleureux de la critique. Fraser obtient ensuite des éloges pour sa performance dans la comédie romantique Still Breathing (1997; v.f. Exaltée) et pour son rôle dans le drame sélectionné aux Oscars Gods and Monsters (1998; v.f. Des dieux et des monstres), un film biographique sur James Whale dans lequel une amitié se noue entre un homosexuel âgé et son jeune jardinier hétérosexuel, joué par Fraser.

C'est pour le rôle de Rick O'Connell, un archéologue et aventurier violent mais inoffensif, dans The Mummy (v.f. La Momie) en 1999 que Fraser est le plus connu. Conçu comme un hommage joyeux aux films d'horreur classiques de Hollywood, ce film est un des grands succès internationaux de l'année de sa sortie. Il a deux suites dans lesquelles Fraser conserve son rôle.

Fraser joue également le rôle d'un membre incompétent de la police montée canadienne dans Dudley Do-Right (1999), d'un dessinateur d'animation dans Monkeybone (2001) et d'un abruti amoureux qui fait un pacte avec le diable dans Bedazzled (2000; v.f. Endiablé). Dans The Quiet American (2002; Un Américain bien tranquille), il est un agent de la CIA au Vietnam. Il joue également dans le film oscarisé Crash (v.f. Collision), qui examine les relations raciales aux États-Unis et qui est récompensé du Screen Actors Guild Award 2006 de la meilleure distribution pour l'ensemble des acteurs. Chef de production du film en 3D Journey to the Centre of the Earth (2008; v.f. Voyage au centre de la Terre), Fraser y joue le rôle d'un scientifique qui se transforme en héros d'aventure.

Fraser est un relieur dans le film d'aventure fantastique Inkheart (2009; v.f. Cœur d'encre), adapté du roman du même nom. Il joue aux côtés de Harrison Ford dans Extraordinary Measures (2010; v.f. Mesures extraordinaires), un film inspiré de l'histoire vraie d'un père qui ne recule devant rien pour financer la recherche médicale qui trouvera un remède à la maladie mortelle dont sont atteints ses enfants.

Grande vedette du cinéma, sa présence physique et sa conduite de jeune chien fou le font aimer des studios hollywoodiens, qui soignent leur public familial. À la télévision, il fait des apparitions dans la série Scrubs et prête sa voix à des personnages animés dans The Simpsons (v.f. Les Simpson) et King of the Hill (v.f. Henri pis sa gang).

Fraser a son étoile à l'Allée des célébrités canadiennes depuis 2006.