Baldwin, Gerald William

Gerald William Baldwin, avocat et politicien, connu sous le nom de « Ged » (Palmerston, Nouvelle-Zélande, 18 janvier 1907 -- Ottawa, 16 décembre 1991). Considéré comme le père de la LIBERTÉ DE L'INFORMATION au gouvernement canadien, Gerald Baldwin arrive au Canada avec ses parents en 1912 et s'installe à VEGREVILLE, en Alberta, où son père exerce la profession d'avocat. Baldwin obtient son diplôme à l'UNIVERSITÉ DE L'ALBERTA et commence en 1927 sa carrière en droit criminel. En 1929, il établit son cabinet à Berwyn, en Alberta, et, en 1930, il déménage à RIVIÈRE-LA-PAIX. Il fréquente les milieux politiques et, aux élections provinciales de l'Alberta en 1935, il représente le parti conservateur à Rivière-la-Paix, mais n'est pas élu.

Ged Baldwin est le candidat du Parti progressiste-conservateur du Canada à Rivière-la-Paix aux élections fédérales de 1957. Cette année-là, il est vaincu, mais il est vainqueur en 1958, tout comme à toutes les élections fédérales suivantes jusqu'à sa retraite en 1980. De 1959 à 1961, il fait pression pour que le Chemin de fer du Grand lac des Esclaves passe par la ville et il obtient gain de cause. En 1962-1963, il est le secrétaire parlementaire du premier ministre John DIEFENBAKER et, de 1968 à 1974, il est le chef officiel de l'opposition. Au milieu des années 1970, il entreprend une campagne pour la liberté de l'information au gouvernement canadien et tente régulièrement de faire adopter un projet de loi d'initiative parlementaire. Lorsque la LOI FÉDÉRALE SUR L'ACCÈS À L'INFORMATION est adoptée en 1982, le premier ministre Pierre Elliott TRUDEAU reconnaît publiquement l'apport de Baldwin; ce dernier est nommé Officier de l'Ordre du Canada en 1985.