Asper, Israel Harold (Izzy)

Israel Harold (Izzy) Asper, homme d'affaires, communicateur, avocat, politicien (Minnedosa, Man., 11 août 1932 - Winnipeg, Man., 7 oct. 2003). Asper obtient un baccalauréat ès arts (1953) et un baccalauréat en droit de l'U. du Manitoba en 1957 et est admis au barreau la même année. À Winnipeg, il fonde le cabinet d'avocats Asper, Freedman and Co. en 1959 (aujourd'hui Buchwald, Asper and Henteleff, Barristers), et retourne à l'U. du Manitoba pour y faire sa maîtrise en droit en 1964. Spécialisé en droit fiscal, il devient aussi chroniqueur fiscal affilié, à l'échelle nationale, pour le Globe and Mail (1966-1977).

En 1970, Asper est élu à la tête du parti Libéral provincial moribond et est député provincial. Il est défait par le NPD aux élections de 1973 et quitte la vie politique en 1975. À la même époque, il rachète la station de télévision KCND de Pembina, dans le Dakota du Nord, en fait transférer l'émetteur et les studios au Canada où il fait enregistrer la station sous le nom de CKND. Asper fait ensuite l'acquisition du jeune réseau ontarien Global TV Network et, à Winnipeg, pose les premières bases de Canwest Global Communications, qui, plus tard, fait l'acquisition de stations situées au Québec et en Colombie-Britannique. En 1991 il devient propriétaire de la station néo-zélandaise TV3, puis, l'année suivante, de Network 10 d'Australie. En 1993 il met sur pied une division internationale à Los Angeles, créant ainsi l'un des plus grands réseaux de télédiffusion à l'échelle mondiale avec des stations de télévision au Chili et en Irlande. Ses stations de télévision au Canada ne constituant pas, en théorie, un réseau, il n'est pas contraint de diffuser des émissions canadiennes ce qui lui permet de se spécialiser dans un créneau très peu coûteux : la rediffusion d'émissions de télévision américaines. En 1998, il ajoute à son empire Fireworks Entertainment, une entreprise de production d'émissions télévisées, et en 2000 il fait l'acquisition de la chaîne de journaux Southam, propriété de Conrad BLACK, pour la somme de 3, 2 milliards de dollars.

Asper était l'une des sommités du Manitoba. En 2003, il crée une fondation afin de faire construire le Musée canadien des droits de la personne à Winnipeg.

Il reçoit plusieurs titres honorifiques, parmi lesquels l'ORDRE DU CANADA en 1995. Il est intronisé à l'Ordre du mérite de la radiotélévision canadienne. En 2004, l'Association canadienne des directeurs de l'information en radio-télévision lui remet, à titre posthume, un prix d'excellence pour l'ensemble de ses réalisations.