April, Raymonde

 Raymonde April, photographe (Moncton, N.-B., 23 juin 1953) Depuis le début des années 70, les oeuvres d'April, alors qu'elle explorait l'influence de la narration sur les images photographiques, ont contribué à l'évolution de la photographie au Québec et au Canada. L'essentiel de son oeuvre se compose de longues séries photographiques construites de manière évocatrice, de microévénements tirés de la vie quotidienne et transformés en histoires fabuleuses, et des séries de portraits et de paysages familiers. Si la photographe a touché les grands thèmes photographiques (portrait, paysage, nature morte, récit de voyage et journal intime), c'était pour mieux les subvertir, pour créer des affinités entre eux et pour réinventer d'autres modes d'association qui soient nouveaux et déconcertants. April transforme ces scènes familières et ces personnages de la vie quotidienne dans un désir de transcender l'expérience. L'ensemble de l'oeuvre d'April est donc articulé autour d'une dialectique entre le proche et le loin, l'apparition et la disparition, faisant de l'éloignement un facteur essentiel dans la reconnaissance du territoire du symbolique et de l'imaginaire.

L'oeuvre d'April a été exposée régulièrement au Canada (MUSÉE D'ART CONTEMPORAIN DE MONTRÉAL en 1986; Presentation House, Vancouver, en 1993; Galerie Jean-Claude Rochefort, Montréal, en 1993); le Musée canadien de photographie contemporaine (Ottawa, 2003); Southern Alberta Art Gallery (Lethbridge, 2005); la Galerie d'art d'Ottawa (2007). En Europe (Credac, Ivry-sur-Seine, en 1989; Fondation La Caixa, Tarragone, en 1992; Rencontres lnternationales de la Photographie, Arles, en 1993; Galeria The Box, Turin, en 1994); Netherlands Foto Instituut (Rotterdam, 2000). Son oeuvre a fait l'objet de diverses publications, et fait partie des collections de musées au Canada et en Europe. En 2003, Raymonde April s'est méritée le Prix du Québec, Prix Paul-Émile Borduas.

Voir aussi PHOTOGRAPHIE.