Andrew Charles Elliott

Andrew Charles Elliott, avocat, juge, homme politique et premier ministre de la Colombie-Britannique 1876-78 (Irlande, vers 1828 -- San Francisco, Calif., 9 avril 1889). Avocat chez Lincoln's Inn à Londres, Elliott occupe plusieurs postes judiciaires et administratifs dans la Colombie-Britannique coloniale. Il est membre du conseil législatif (1865-1866) et, en 1875, il est élu à l'Assemblée législative provinciale, où il remplace William Smithe comme chef de l'opposition. Après la défaite du gouvernement de G.E. Walkem (1876), il devient premier ministre, mais il n'est pas de taille à lutter contre Walkem, qui attaque ses tentatives de conciliation dans le conflit avec Ottawa à propos du chemin de fer du Pacifique. De fortes augmentations des impôts et l'anéantissement des espoirs de Victoria de devenir le terminus transcontinental font perdre à Elliott son siège lors de la défaite électorale de son gouvernement en 1878.