Albanais

La république d'Albanie est une petite nation qui se trouve dans le Sud-Est de l'Europe, sur la côte Ouest de la péninsule balkanique. Les Albano-Canadiens ont leurs racines en Albanie, peu importe que leur pays d'origine soit la Yougoslavie, la Grèce ou l'Albanie elle-même. En plus, il y a d'Albanais de souche vivent en Yougoslavie (ce sont les « Skipétars », soit les « Fils de l'Aigle ») et d'Albanais qui habitent en Grèce. Les Albanais d'Albanie se divisent en deux principaux groupes par le dialecte : les Guègues dans la moitié Nord du pays et les Tosques dans la partie Sud. Environ 70 p. 10 des Albanais sont MUSULMANS, 20 p. 100 sont ORTHODOXES et 10 p. 100, CATHOLIQUES.

Migration et établissement

Les premiers Albanais arrivent au Canada au début du siècle, à la suite de soulèvements révolutionnaires qui secouent le pays avant la guerre. Les quelques immigrants albanais qui arrivent ici après la Deuxième Guerre mondiale s'installent soit à Montréal, soit à Toronto. Certains trouvent du travail à Calgary ou dans de petites localités de l'Ontario (à Peterborough, par exemple).

Après le conflit interethnique en Ex-Yougoslavie entre les Albanais de souche et les forces armées et policières serbes, de nombreux Albanais quittent Kosovo en tant que RÉFUGIÉS. Certains émigrent au Canada et en 1999, le gouvernement canadien met sur pied un programme visant à offrir un refuge sécuritaire à 7000 réfugiés albanais du Kosovo.

Quant aux Albanais d'Albanie même, ils participent activement à leurs organisations commerciales et sociales. On les retrouve souvent dans le secteur de la restauration.

Vie sociale et culturelle

D'après le recensement de 2006, on compte 22 395 Albanais au Canada, dont 11 385 (51 p. 100) vivant à Toronto. Ces chiffres sont approximatifs, puisqu'il a été démontré que les Albanais des 2e et 3e générations au Canada évitent d'évoquer leur origine ethnique. Ainsi, le nombre réel d'Albanais au Canada reste incertain et la participation aux activités socioculturelles et aux festivals se limite le plus souvent à de petits locaux communautaires et groupes familiaux. Les Albanais demeurent très attachés au patriarcat et vivent souvent en réseau familial élargi. L'homme le plus âgé est le chef de famille. Les Albanais possèdent de riches traditions folkloriques mettant en vedette la musique, la danse et les costumes traditionnels.

Voir YOUGOSLAVES et GRECS.